Twitter   FaceBook   YouTube   Google+  
Acheter gelée royale - Les ruchers du Tigou - France
Forme & Bien-être
Acheter miel - Les ruchers du Tigou - France
Nos miels
Acheter nougat - Les ruchers du Tigou - France
Spécialités
Hydromel produit sur l'exploitation à Giroussens - France, à partir de notre miel.
Bouteilles
Accueil > Tout savoir > L’apithérapie > L’apithérapie et bienfaits des produits de la ruche

L’apitherapie, ou comment se soigner avec les abeilles

L’apithérapie, qu’est-ce que c’est ?

L’apithérapie est un ensemble de pratiques thérapeutiques utilisant des produits que la ruche, tels que le miel, le pollen, la propolis, la cire, le venin d’abeille, et bien entendu la gelée royale. Parmi les pratiques les plus connues, on trouve le miel étalé sur les brûlures afin que la plaie reste aseptisée, ainsi que l’utilisation du venin. Le venin aurait des vertus anti-inflammatoires, et permettrait de renforcer le système immunitaire.

Les origines de l’apithérapie

L’histoire de l’utilisation des produits de la ruche à but médicinal est très ancienne. Des textes chinois de plus de 2000 ans en font mention. Des médecins grecs, comme Gallen et Hippocrate ont écrit des traités à ce sujet. Le miel et les abeilles faisaient parti de la pharmacopée en Égypte antique.

A la fin du XIXe siècle, un médecin autrichien, Philip Terc, publia l’une des premières études cliniques du venin d’abeille. Cet article montre que le venin d’abeille permet de calmer les rhumatismes. Dans les années qui suivent, l’utilisation du venin se répand en Europe et aux États-Unis. Il est présenté comme un remède de grand-mère, et se transmet par le bouche à oreille. Ce n’est qu’au début des années 2000 que les études cliniques du venin d’abeilles se sont multipliées, et que les médecins ont commencé à utiliser ce remède.

Les bienfaits de l’apithérapie et les bénéfices pour notre santé

L’American Apitherapy Society dispose de preuves empiriques montrant l’efficacité du venin d’abeille dans le traitement :

  • De maladies du système immunitaires, telles que l’arthrite et la sclérose en plaques,
  • De maladies cardiovasculaires, telles que l’hypertension, l’arythmie, l’athérosclérose, et les varices,
  • De troubles endocriniens, comme les crampes menstruelles, les règles irrégulières…
  • D’infections, comme l’herpès, les verrues et la laryngite,
  • De problèmes psychologiques comme la dépression ou les troubles bipolaires
  • De problèmes de peau comme l’eczéma, les psoriasis

L’apithérapie est souvent vue comme un remède de dernier recours, mais permet de soulager ceux que la médecine traditionnelle ne peut plus aider. Des patients sclérosés en plaque ont noté une stabilisation de leur état et un regain d’énergie. De la même façon, des patients avec des rhumatismes ou de l’arthrite ont ressenti une diminution de la douleur et des gonflements à la suite d’injection de venin. Pour ceux que les traitements traditionnels n’aident pas, l’apithérapie peut être une voie.

Le venin d’abeilles

Le venin d’abeilles, utilisé depuis la haute antiquité à nos jours

Bien avant JC, que ce soit en Chine ou en Grèce, des textes mentionnent le recours au venin d’abeilles. Hippocrate (460-377 av. J.-C.), recommandait le venin pour le traitement des douleurs articulaires.
Plus récemment, le médecin autrichien Phillip Terc, préconisait le venin contre les rhumatisme. Il a rédigé un rapport en 1888 pour présenter les observations effectuées pendant 25 années, sur plus de 500 patients.

Quelles sont les propriétés du venin d’abeilles ?

Le venin d’abeille contient plus de 40 substances actives, parmi lesquelles de nombreuses ont un impact physiologique. Le composant le plus abondant est un anti-inflammatoire appelé la melittine. Cette substance provoque la production de cortisol par le corps humain, permettant l’expression des mécanismes naturels de réparation. En tant qu’anti-inflammatoire, la melittine est 100 fois plus puissante que la cortisol (ou hydro-cortisol). La melittine peut ralentir la réaction inflammatoire du corps humain. C’est la raison pour laquelle le venin est aussi efficace dans le traitement des maladies inflammatoires, telles que l’arthrite.

Quelles sont les bases objectives des bienfaits du venin d’abeilles ?

Les données concernant l’efficacité de l’apithérapie reposent presque uniquement sur des preuves anecdotiques. Il n’y a pas d’études scientifiques qui en auraient démontré les effets thérapeutiques de façon vraiment probante. Toutefois, des recherches récentes ont permis d’identifier, en partie, les composants du venin qui seraient responsables de son action. Il contient en effet certains agents anti-inflammatoires, notamment l’adolapine et la mélittine. Reconnue pour être 100 fois plus puissante que l’hydrocortisone, la mélittine stimule la production de cortisol, qui agit aussi comme anti-inflammatoire. Le venin d’abeille est réputé pour son action tonifiante et stimulante. Il renforce le système immunitaire et aide l’organisme à se purifier.

L’allergie au venin d’abeille

Entre 2% et 5% de la population serait allergique au venin d’abeille. Rarement, l’allergie est aigüe et peut entrainer la mort. Il est donc indispensable de faire les tests avant de recourir au venin d’abeilles pour évier un choc anaphylactique.

L’utilisation du venin contre l’arthrite et la sclérose en plaque

Plus de 600 études ont été recensées dans l’utilisation du venin d’abeille contre l’arthrite. Seules une petite dizaine satisfont aux protocoles d’évaluation scientifique. Les effectifs sont souvent trop faibles, ce qui laisse top d’incertitude dans l’analyse statistique des bénéfices observés.
Contre la sclérose en plaque, les retours des patients traités avec du venin d’abeilles sont très positifs, mais là encore, aucune évaluation objective n’a encore été publiée.

L’utilisation du venin d’abeille serait-il du charlatanisme ?

Comme évoqué en introduction, et afin de vous faire votre opinion sur l’apithérapie, nous vous proposons de lire l’article publié sur www.charlatan.info qui se définit comme le site du scepticisme et de l’esprit critique : « La thérapie par le venin d’abeilles ». En s’appuyant sur l’analyse des études conduites sur souris notamment, les auteurs affirme qu’à ce jour rien ne permet démontrer objectivement le moindre effet avec le venin d’abeille contre la sclérose en plaque.

Le pollen frais

Le pollen, qu’est ce que c’est ?

Le pollen c’est de minuscules poussières produites par les fleurs des végétaux supérieurs, au niveau des étamines. Le grain de pollen est un gaméthocyte ou gamétophyte. Il est porteur des gamètes mâles de la plante, qui féconderont les organes femelles d’autres fleurs de la même espèce.

La pollinisation et l’utilisation du pollen par les abeilles

La colonie d’abeilles a besoin de pollen pour assurer l’alimentation protéinique des larves notamment. Des butineuses se spécialisent dans la recherche et l’amassage de cette denrée riche en matières azotées. Elles agglomèrent les poussières de pollen avec leur salive riche en enzymes et coenzymes, et les fixent à leurs pâtes pour former des « pelotes de pollen ». Arrivées à la ruches, elles déchargent ces pelotes dans des alvéoles. Le pollen sera acidifié et subira une fermentation lactique pour assurer un stockage sain et stable. On parle alors de pain d’abeille.

Pour autant, les butineuses chargées de ramenées le nectar (botanique) à la ruche [1] se couvrent de pollen qu’elles transmettent à la fleur suivante : c’est la pollinisation. Sans pollinisation, pas de fruits !!!

la composition du pollen

La composition du pollen varie :

  • 1 gros tiers de glucides,
  • 1 tiers de protides,
  • le solde se répartit entre lipides, vitamines du groupe B principalement, minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore .... .
  • Le pollen possède des composés aux propriétés antioxydantes et immunostimulantes.

Les bienfaits du pollen

Un très fort pouvoir anti-oxydant

Les pollens ont une capacité antioxydante 50 à 100 fois plus élevée que celle des légumes.

Un effet protecteur des intestins

Dans le cas d’infections intestinales, une cure de pollen frais permet diminuer très significativement les lésions.

Pollen frais et infections urinaires

Le pollen frais, et uniquement le pollen frais (congelé), permet de lutter naturellement contre les infections urinaires (cystites).

Pollen frais et dopage sportif

Concernant l’amélioration des performances physiques, des essais conduits sur des sportifs de haut niveau ont montré qu’il n’y avait pas d’effet sur les performances, mais que par contre les athlètes étaient beaucoup moins malades !

Les allergies au pollen

Le pollen est une substance allergène. A l’état brut (sorti des étamines) ou prélevé à l’entrée de ruches, le pollen peut provoquer chez certaines personnes que fortes allergies ... et dans les cas extrêmes, un choc anaphylactique.

Les effets indésirables du pollen

Le pollen peut causer des réactions désagréables :

  • rougeurs ou de légères démangeaisons,
  • des troubles intestinaux,
  • de la gêne respiratoire,


[1sécrétion sucrée des plantes visant à attirer les insectes pollinisateurs dans leurs fleurs que les abeilles transforment en miel !