FaceBook   Instagram   YouTube  
Acheter gelée royale - Les ruchers du Tigou - France
Forme & Bien-être
Acheter miel - Les ruchers du Tigou - France
Nos miels
Acheter nougat - Les ruchers du Tigou - France
Spécialités au miel
Hydromel produit sur l'exploitation à Giroussens - France, à partir de notre miel.
Les bouteilles
Accueil > Tout savoir sur les abeilles et leurs productions > La gelée royale > La fabrication de la gelée royale par les abeilles

La secrétion de gelée royale par les abeilles

La gelée royale fraîche est produite par les abeilles pour nourrir leurs futures reines.

Comment la gelée royale est-elle produite par les abeilles ?

Il n’y a pas de déterminisme génétique entre l’ouvrière et la reine. Lorsque les abeilles souhaitent élever une nouvelle reine, elles sélectionneront quelques larves qu’elles nourriront exclusivement ave de la gelée royale.
Les nourrices produisent la gelée royale à partir de leur système glandulaire céphalique, et plus précisément grâce à leurs glandes hypopharyngiennes et leurs glandes mandibulaires.

Que la larve soit élevée avec de la gelée royale pure ou avec de la simple gelée nourricière déterminera son avenir : reine ou abeille

C’est la nourriture reçue par la larve dès les premières heures de sa vie qui déterminera la fonction de la future abeille.

  • Si elle reçoit de « la gelée nourricière », la larve deviendra ouvrière : ses ovaires resteront atrophiés, son espérance de vie sera de 2 à 4 mois selon la saison (printemps/été, ou automne)
  • Si elle est nourrit à « la gelée royale », la larve deviendra reine : ses ovaires se développeront et elle sera fertile, son espérance de vie sera de 3 à 5 ans.

Comment peut-on inciter les abeilles à produire de la gelée royale ?

Plusieurs techniques permettent d’inciter les abeilles à produire de la gelée royale. Toutes ont en commun de simuler l’absence de la reine dans la colonie.

Pourquoi les abeilles produisent davantage de gelée royale en absence de reine ?

Quand une colonie se croit orpheline, qu’elle ne détecte plus la présence de la reine, elle est en grand danger. Sans reine, pas de ponte. A terme, c’est la mort de la colonie.
La reine émet continuellement des phéromones qui circulent dans la colonies. Et les abeilles détectent instantanément la perte de ces signaux chimiques.
Mais tant qu’il y a des œufs ou de très jeunes larves dans la colonie, tout espoir n’est pas perdu ! Les abeilles choisissent quelques jeunes larves qui auraient dû être nourries avec de la gelée nourricière et devenir des abeilles. Elles rallongent leurs cellules, et changent leur régime alimentaire : les nourrices se mettent à les gaver de gelée royale. 12 jours plus tard naîtra une jeune reine.

Quelles sont les techniques utilisées pour simuler l’absence de reine en production de gelée royale ?

Il existe plusieurs techniques. Elles sont identiques à celles utilisées par les éleveurs de reines. Chaque producteur de gelée royale les adapte aux contraintes de son exploitation.

  • la conduite en colonie orpheline : il n’y a pas de reine dans la colonie et les éleveuses à gelée royale sont effectivement orphelines. Dans ce système, le producteur doit introduire chaque semaine du couvain prélevé sur d’autres colonies pour qu’il y ait en permanence des naissances de jeunes abeilles, et que la ruche ne périclite pas.
  • la conduite en compartiment orphelin : l’apiculteur bloque la reine dans un coin de la ruche. Dans le coin opposé, les abeilles se mettent à élever des cellules royales.




{{Pour compléter vos connaissances sur la fabrication de la gelée royale}}
Toute la boutique en accès rapide
la vente de notre boutique en ligne est sécurisée par Systempay
Abonnement Tigou-Info

Abonnez-vous à notre lettre trimestrielle et recevez par email les codes promo au fil de la saison.